Retour sur la biographie de Judith Tuluka Suminwa, la première femme nommée première ministre en RDC

IMG
L’oiseau rare de Félix Tshisekedi pour coordonner la gestion de l’action gouvernementale était connu depuis lundi avec la publication de l’ordonnance portant sa nomination. Digitalcongo.cd revient sur la biographie de celle qui est la première Première ministre de la RDC.

Ce n’était pas un poisson d’avril comme cela est de coutume, chaque 1er jour du mois d’avril, considéré comme « jour du mensonge ». Enfin la nouvelle était  tombée comme un couperet, sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), celle concernant l’ordonnance du chef de l’Etat nommant ainsi Madame Judith Suminwa Tuluka, en tant que Première ministre de la République Démocratique du Congo.

La nouvelle cheffe du Gouvernement congolais, Judith Suminwa Tuluka est  née le 19 octobre 1967 et, va totaliser 57 ans au mois d’octobre prochain. Elle est mariée et mère de deux enfants dont un garçon de 23 ans et d’une fille de 19 ans.

Originaire du Kongo Central, Judith Suminwa est une femme d’une compétence exceptionnelle avec une détermination sans faille, elle a une maîtrise en Economie appliquée. Judith Tuluka était parmi  les 16 femmes, membres du Gouvernement de la RDC.

Une femme avec une compétence exceptionnelle avec détermination sans faille. Elle est détenteur d’un Master en Sciences du travail-administration et gestion du personnel. Elle est également titulaire d’une licence en Sciences économiques  appliquées, option gestion financière des Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCAM) en Belgique.

Mme Tuluka est rentrée en RDC en décembre 1997.  «Ce n’était pas facile avec l’entrée de l’AFDL. Mais, je tenais à mes plans. J’étais fiancée à l’époque, avec mon mari, on avait décidé de rentrer pour faire notre vie au pays », a-t-elle indiqué.

Au pays, elle a travaillé à City Bank pendant une année. Puis un jour, elle a déposé son CV au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme, elle a été retenue après un test d’embauche, comme assistante administrative et financière.

Au bout de six mois, elle a été embauchée au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)  comme expert national pour la cellule de coordination humanitaire.

Toujours avec détermination, elle a poursuivi son parcours en obtenant un diplôme en Comptabilité de l’Ecole de promotion et de formation continue (EPFC) à Bruxelles. Elle fut experte senior en développement international avec une expérience dans différents  contextes nationaux et une expérience en gestion du changement.

Signalons par ailleurs qu’elle a plus de 20 ans d’expérience nationale et internationale dans le domaine de la gouvernance démocratique et de la consolidation de la paix, y compris la gouvernance de la sécurité.

Son parcours l’a conduite dans le secteur bancaire, avant de rejoindre les agences des Nations unies notamment le Programme des Nations unies pour le développement  (PNUD), où elle a été experte nationale dans un projet d’appui communautaire dans l’est du pays. Sa contribution à ces initiatives a été honorée pour son efficacité et son engagement envers le développement durable et inclusif.

Il faut noter que Judith Suminwa Tuluka a accumulé une expérience précieuse dans divers secteurs avant de rejoindre le Gouvernement. Femme battante, elle a élargi son cursus en travaillant au cabinet du ministère du Budget avant de devenir la coordinatrice adjointe du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS), où elle a apporté une contribution très significative dans la prise de décisions éclairées et stratégiques pour l’avenir du pays.

Toujours en démontrant ainsi sa capacité d’une femme forte, elle a été nommée le 24 mars 2023, ministre du Plan au sein du Gouvernement Sama Lukonde II, en mettant en œuvre des politiques et des plans visant à stimuler la croissance économique et le développement social, un poste qu’elle a occupé pendant une année.

Elle est aujourd’hui la Première femme nommée à la Primature  en République Démocratique du Congo.

Gisèle Mbuyi


(GMM/PKF)


02-Avril-2024

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire