RDC : le gouverneur de la ville de Kinshasa met à la disposition du Service National 350 «Kuluna»

IMG
Les autorités urbaines de Kinshasa ont mis à la disposition du Service national 350 présumés inciviques.

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a mis au cours d’une cérémonie à la disposition du Service National 350 jeunes délinquants dits « Kuluna, indique un communiqué.

Ce dernier indique : «Le gouverneur de la ville province de Kinshasa a remis 350 Kuluna au Service National pour leur transfert à Kanyama Kasese dès ce mardi. La cérémonie officielle a eu lieu au commissariat provincial de la Police nationale congolaise, en présence de quelques membres de l’exécutif provincial et autres personnalités ».

Par ailleurs, l’autorité urbaine a annoncé que ce groupe des Kulunas sera embarqué ce mardi afin qu’ils aillent faire les travaux d’intérêt public notamment dans le champ conformément aux instructions du Président de la République Félix Tshisekedi, signale la même source.

Selon cette dernière, Gentiny Ngobila a remercié la police nationale ville de Kinshasa pour avoir mis la main sur toutes ces personnes qui ont semé la terreur. Il  appelé les Kinoises et Kinois à collaborer avec la police afin que la ville soit débarrassée définitivement des inciviques.

Pour sa part le commandant du Service National Kabwik Kasongo a relevé que ces présumés bandits vont être transformés dans la discipline.  Pour lui, la plus grande faiblesse de ces jeunes c’est le manque de discipline pour eux-mêmes, pour la société et pour l’Etat.

Il a en outre précisé que le Service National n’est pas une poubelle où tous les « Kulunas » seront pris en charge. Il a pour vocation de recruter de jeunes volontaires qui souhaitent servir la nation à travers différents métiers. Ce vide qu’ils viennent de laisser sera comblé par de bons citoyens.

En ce qui le concerne,  le commandant de la police nationale ville de Kinshasa, le commissaire divisionnaire adjoint, Blaise Kilimbalimba a exprimé sa satisfaction  d’avoir accompli une partie de la mission lui a été confiée par sa hiérarchie, en annonçant que plus de 2000 Kulunas attendent leur jugement.

Boni Tsala


(BTT/PKF)


16-Avril-2024

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire