La revue de la presse kinoise de ce mardi 4 mai 2021

IMG
La proclamation de l’état de siège et la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse sont les sujets dominants de l’actualité dans les journaux parus ce mardi à Kinshasa.

« Etat de siège confirmé en Ituri et au Nord Kivu : Fatshi appelle à «l’Union sacrée » autour des FARDC ». Le président de la République, écrit LE PHARE qui propose ce titre, Félix Antoine Tshisekedi, a confirmé hier lundi 03 mai 2021, à travers un message radiodiffusé et télévisé à la Nation, l’état de siège en Ituri et au Nord –Kivu, déjà annoncé le vendredi 3 avril, lors de sa première réunion de prise de contact avec la nouvelle équipe gouvernementale  par, conduite par le Premier ministre Sama Lukonde.


Il a souligné s’être appuyé, à cet effet, sur les articles 69, 85,114 et 114 de la Constitution, indique  notre confrère.


Dans un autre article qui porte le titre : « Provinces de l’Ituri et du Nord –Kivu : les autorités civiles neutralisées au profit des officiers militaires et policiers », LE PHARE revient sur cette mesure plaçant les deux provinces en état de siège.


Ce journal explique : « On note qu’aux termes de la première ordonnance décrétant  l’état de siège, les autorités politico administratives  actuellement à la tête de ces deux provinces seront remplacées pendant la durée de l’état de siège  par des officiers militaires et policiers. Celles sont dotées des pouvoirs exorbitants, mais qu’elles devraient exercer dans le respect des prescrits de la Constitution. Les droits et libertés fondamentaux devraient être observés».


«Ituri  et Nord- Kivu : place aux militaires », titre en ce qui le concerne FORUM DES AS qui souligne : «  Au gouvernement,  le chef de l’Etat recommande  « de ne ménager aucun effort pour assurer la logistique  nécessaire aux Forces armées déployées au front ». Et, considère-ce tabloïd,  le président de la République fait bien d’insister, car c’est justement le plus dur à faire : donner suffisamment des moyens aux militaires en termes de rations, de logistique pour mieux accomplir leur mission. Parce que, rappelle FORUM DES AS, par le passé il y a eu ces états de siège qui se sont transformés en des brimades de la population. D’où cette exhortation de ce journal : « En un mot comme en cent, la logistique et l’intendance devront suivre».


Au sujet de la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse,  Patrick Muyaya interpelle les professionnels des médias !», s’exclame LA PROSPERITE. Rapportant le ministre de l’Information et Médias, porte-parole du Gouvernement, ce journal écrit entre autres:  «Face aux menaces qui peuvent planer sur la liberté des journalistes et médias, seul le professionnalisme reste le bouclier. Je veillerai personnellement, durant mon passage à promouvoir la liberté d’expression dans le respect strict des lois de la République pour contribuer à l’essor d’un journalisme responsable, éthique et professionnel ».


A tout prendre, souligne ce journal, il sensibilise, interpelle et recommande une série d’attitudes que les professionnels des  médias doivent observer dans l’exercice harmonieux de leur métier au quotidien.


Toujours à ce sujet, FORUM DES AS titre : Patrick Muyaya : « Le meilleur  rempart du journalisme c’est le professionnalisme ». Le ministre de la Communication et médias a fait sa première sortie publique à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse organisée à Kinshasa, annonce ce journal qui note par ailleurs : « A cette occasion, cet ancien journaliste s’est engagé à être le gardien de la liberté de la presse  et des professionnels des médias ».


Boni Tsala


(BTT/PKF)


04-May-2021

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire