Kinshasa : Jacky Ndala sera jugé en flagrance

IMG
Le président de la Ligue des jeunes du parti de Moïse Katumbi, Ensemble pour la République, a été interpellé il y a deux jours à son domicile par des services de sécurité.

Le procureur général près la Cour d’appel de Matete a ordonné l’arrestation immédiate de Jacky Ndala, président de la Ligue des jeunes d’Ensemble pour la République, interpellé il y a deux jours par les services de sécurité.


Cet ancien chroniqueur culturel sera jugé ce mardi 20 juillet en procédure de flagrance, rapporte des sources proches du dossier. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos incitant à la violence.


Une vidéo devenue virale sur le réseaux sociaux montre Jacky Ndala en train d’haranguer une foule de militants d’Ensemble pour la République à réagir contre l’initiative de l’ancien candidat à la présidentielle, Noël Tshiani, qui propose une loi qui exclut de la course à la présidentielle des candidats qui ne sont pas nés de deux parents congolais.


Cette proposition de loi endossée par le député Nsingi Pululu a été déposée à l’Assemblée nationale, la semaine dernière.


Pour Ensemble pour la République, cette démarche vise clairement à écarter son leader Moïse Katumbi de la course à la prochaine présidentielle.


Socrate Nsimba


(SN/PKF)


20-Juillet-2021

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire