Course vers le gouvernorat : les femmes de la société civile du Kongo Central se mobilisent autour de Rose Mutombo

IMG
Nous avons voulu que madame la ministre entre dans ce combat que nous menons. Comme elle est de nôtre puisqu’elle est notre aînée dans la promotion des femmes. Nous avons ainsi souhaité qu’elle nous accompagne dans notre plaidoyer, a déclaré la représentante de la délégation.

Les femmes de la société civile du Kongo Central déterminées à briguer le poste de gouverneur. Pour cela, elles sont allées échanger avec la ministre d’Etat, ministre de la Justice dans son cabinet de travail, le 08 octobre 2021 dernier.


Conduite par Annie Thérèse Mbadu, coordonnatrice de l’Espace femme du Kongo central, cette dernière a déclaré devant la presse ce qui suit : « la ministre de la Justice est dans la lutte comme nous pour la promotion du leadership féminin. Après sa nomination au gouvernement, nous avons jugé utile de venir lui présenter nos vives félicitations. Aussi, l’écouter pour des conseils par rapport à notre province qui a un poste vide après la déchéance du gouverneur, Atou Matubuana.


Nous avons voulu qu’elle soit de nôtre dans la mobilisation des femmes. Que les femmes puissent s’élever comme candidate à ce poste. Nous avons commencé la sensibilisation depuis que nous étions dans la province du Kongo Central.


Etant donné qu’il y a des femmes qui manifestent pour le poste de gouverneur de province grâce à la mobilisation que nous sommes en train de faire.


Nous avons voulu que madame la ministre entre dans ce combat que nous menons. Comme elle est de nôtre puisqu’elle est notre aînée dans la promotion des femmes. Nous avons ainsi souhaité qu’elle nous accompagne dans notre plaidoyer.


Car les femmes sont nombreuses pour concourir au poste vacant du gouverneur de la province du Kongo Central. Du moins pour celle qui se sont manifestées. Nous sommes en train de soutenir toutes les candidatures des femmes, on ne sait jamais », a-t-elle conclu.


Gisèle Tshijuka


(GTM/Yes)


11-Octobre-2021

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire