Kwilu : la police étouffe une marche des mouvements citoyens contre le gouvernement provincial

IMG
Sur ordre de la mairie de la ville de Bandundu, la police a étouffé la marche pacifique des mouvements citoyens à Bandundu-ville, province du Kwilu, organisée le mardi 29 septembre.

La LUCHA, la Vigilance citoyenne et le Filimbi figurent parmi les manifestants à la marche pacifique étouffée par la police au point de rassemblement, le mardi 29 septembre dans la ville de Bandundu, province du Kwilu.


Les organisateurs de cette manifestation ont souligné qu’un de leurs militants, a été arrêté par la police avant d’être relâché plus tard. Ils ont annoncé que d’autres manifestations seront organisées dans cette ville pour obtenir le développement de la province du Kwilu.


Ils ont en outre indiqué que cette marche avait comme objectif de demander la destitution du gouvernement provincial du Kwilu accusé de mauvaise gestion, de tribalisme et de la négligence de la jeunesse.


Signalons que pour des raisons sécuritaires sanitaires, cette marche a été interdite depuis lundi 28 septembre par Ephrem Kinda, maire de la ville de Bandundu.


Sylvie Meta



02-Octobre-2020

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire