L’Ecole Doctorale de l’ISTM-Kin en quête d’un appui des institutions des Nations Unies

IMG
On compte parmi les filières organisées : les sciences infirmières, la biologie médicale ; la gestion des Institutions de santé ; Nutrition et Diététique ; Biostatistique.

L’Ecole Doctorale de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Kinshasa (ISTM-Kin) est en quête d’un appui des institutions des Nations unies, notamment l’OMS, le PNUD, UNESCO, UNICEF, FNUAP, ONU SIDA…, pour sa promotion. Selon des sources proches de cette institution d’enseignement supérieur, cet appui peut se traduire en forme des fonds et de soutien dans l’organisation des stages, des recherches et mémoires.

L’Ecole Doctorale, ont rapporté les mêmes sources, tient à développer une coopération avec, d’une part, les universités étrangères et d’autre part, avec les institutions nationales dans le domaine de la santé. Parmi l’appui sollicité, figurent entre autres l’appui en personnel enseignant y compris les experts appropriés, l’appui en matériel de laboratoire de biologie médicale, l’appui en outils informatiques etc.

L’ISTM-Kin organise les enseignements de 3ème cycle depuis l’année académique 2016-2017. On compte parmi les filières organisées : les sciences infirmières, la biologie médicale ; la gestion des Institutions de santé ; Nutrition et Diététique ; Biostatistique.

D’autres filières notamment la Kinésithérapie, l’Imagerie médicale, les Techniques pharmaceutiques pourront être progressivement organisées.

L’Ecole Doctorale a pour Coordonnateur le Prof. Adelbert Otshomampita. Le chef des travaux Bertin Mbenga assume les fonctions de Secrétaire académique. Parmi le chargé de recherche, il y a Mme Prof. Marie-Claire Omanyondo.

Théodore Ngangu Ilenda


02-Octobre-2020

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire