La revue de la presse kinoise de ce mardi 10 mai 2022

IMG
Le massacre des populations dans l’Ituri le week-end dernier, la 25ème édition du Forum international Mining Indaba 2022, à laquelle la RDC prend une part active ainsi que les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces sont largement commentés par la presse kinoise ce mardi.

« Nouveau massacre en Ituri : les miliciens CODECO narguent Kinshasa », titre LE POTENTIEL.

Ce dernier rapporte que « Le Bourgmestre de Mungbwalu fait état d’au moins 50 personnes mortes, dont les corps se trouvent déjà à Pluto, une localité proche de Mungbwalu. Il précise tout de même que les recherches des corps continuent, ce qui pourrait alourdir davantage ce bilan provisoire. En cela s’ajoute plusieurs blessés graves et légers admis dans quelques structures sanitaires de la région. On note aussi l’incendie de plusieurs habitations de ces civils.

La République démocratique du Congo continue injustement de compter ses morts à la pelle du fait de l’activisme des groupes armés et terroristes dans l’Est du pays, alerte ce journal qui ajoute : « Ce décompte macabre n’en finit toujours pas en dépit de l’état de siège qui est décrété depuis une année déjà dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Pour LE POTENTIEL, ces miliciens narguent les autorités de la RDC.

Alors que sur le même sujet, FORUM DES AS titre : « Les FARDC accusent deux groupes armés aux prises pour le contrôle d’une mine d’or artisanale ».
Selon ce journal, « Les FARDC/Ituri ont réagi hier lundi 9 mai aux massacres, le dimanche dernier, d’une quarantaine de civils dans la localité de Djugu. Un carnage signé par les miliciens CODECO et Force Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC) ».

A travers un communiqué publié par sa cellule de communication, poursuit ce tabloïd,  les FARDC/Ituri affirment que « depuis un certain temps, s’observent des attaques et affrontements entre les Groupes armés Zaïre Mouvement Auto Défense et la Milice CODECO en territoire de Djugu, particulièrement dans la zone minière pour le contrôle des ressources en s’attaquant aux paisibles citoyens du secteur Banyali-Kilo, de la Commune rurale de Mungbwalu, et de la chefferie de Mabendi.

« D’après la source, évoque ce journal, « en plus, lors des affrontements et attaques meurtrières, ces groupes armés utilisent la  population en bouclier humain et opèrent même la nuit ».

Informé de la situation, le gouverneur militaire et commandant des opérations en Ituri, le Lieutenant Général Johnny Luboya N’kashama, depuis le territoire d’Aru où il se trouvait en mission d’évaluation de la situation sécuritaire, regrette du fait qu’une bonne partie de la population ait perdu la vie « à cause de la barbarie et des intérêts mesquins de certains fils égarés de l’Ituri », signale FORUM DES AS.

« Sama Lukonde présente les atouts du secteur minier congolais ce mardi ». Tel est le titre de FORUM DES AS pour aborder l’information relative à la 25ème édition du  Forum international Mining Indaba 2022.  Forte de son riche gisement en cobalt et autres minerais, la RDC est brandie comme un pays solution en matière de préservation du climat et de fabrication des batteries électriques, note ce journal qui annonce par ailleurs : « Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde prend la parole ce mardi 10 mai pour présenter les atouts et attentes de la République Démocratique du Congo à la 25ème édition du Forum international Mining Indaba 2022 à Cap Town, en Afrique du Sud ».

FORUM DES AS cite : « Selon le Ministre de la Communication et Medias, Porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, cité par une dépêche de la Cellule de Communication de la Primature, la thématique qui fait l’objet de ces assises place la RDC au cœur des enjeux. A savoir, «Évolution du secteur minier africain : investir dans la transition énergétique, l’ESG et les économies» ».

Pour étayer son affirmation, poursuit notre confrère, le Porte-parole du Gouvernement congolais cite en exemple l’intervention particulièrement du Président Zambien, Hakainde Hichilema, au cours de laquelle il a été abondamment question du rôle que la RDC peut jouer non seulement dans la transition énergétique mais aussi dans la production des batteries et de tout ce qui concerne les enjeux du 21ème siècle.

« Cape Town : le grand oral de Sama Lukonde attendu aujourd’hui ». Pour LA PROSPERITE qui propose ce titre, l’enjeu est de taille. Car, souligne-t-il, Sama Lukonde tâchera de présenter les opportunités d’investissement qu’offre  le secteur minier congolais aux partenaires qui espèrent en LA RDC, considérée comme  la pièce maitresse de ces assises ».

A propos des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs de province, LA REFERENCE PLUS titre : « Les députés votent ex- aequo et le Ponce Pilate ». Par ce résultat  du second tour, les élus provinciaux de la Tshopo prouvent encore une fois de plus qu’ils sont imprévisibles. Face à des tensions et pressions de la part des camps de deux candidats arrivés au second tour, où chacun n’attendait que la victoire, personne n’imaginait cette égalité des voix.  L’opinion, rappelle LA REFERENCE PLUS, a encore dans  sa mémoire deux éliminatoires dès le premier tour de l’élection du gouverneur de la Tshopo de deux candidats grandissimes favoris de la Majorité présidentielle.

«LA VRAIE THEMATIQUE » titre pour sa part : «Enfin les 14 gouverneurs et vice-gouverneurs sont connus ».

De nouveaux locataires des hôtels de ville sont désormais connus à la suite des élections organisées par la CENI. Par la suite les 14 nouveaux gouverneurs seront investis, indique ce journal. Une investiture qui, prévient-il, devra être précédée cependant de quelques préalables, notamment les réclamations et les contestations des résultats provisoires par certains candidats lésés par le déroulement du vote.

Boni Tsala


(BTT/PKF)


10-May-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire