Nord-Kivu : l'armée dit avoir « repoussé l'ennemi en débandade »

IMG
Après l'attaque de Lubumbashi dans le territoire de Nyiragongo ce matin par les rebelles du M23 « soutenus » par l'armée rwandaise, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a réagi.

Dans un communiqué, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a confirmé l'attaque ce mercredi des positions des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Kibumba et à Jonba ce matin. Il assure que les FARDC ont "repoussé l'ennemi dans sa débandade" et appelle les populations au calme et à la vigilance. 

Radio Okapi a rapporté auparavant que  plusieurs localités ont été occupées par les rebelles à Rutshuru et Nyiragongo. Elles sont tombées après de violents combats ayant suivi des attaques simultanées du M23 contre les positions des FARDC dans ces deux territoires du Nord-Kivu.

La circulation la route Goma - Rutshuru reste aussi coupée au niveau de Kibumba, rapporte la source. 

Socrate Nsimba

(SNK/Yes)


25-May-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire