Revue de presse kinoise du 24 juin

IMG
Les journaux kinois ne loupent pas la grande nouvelle du jeudi: l'acquittement de Vital Kamerhe dans l'affaire des cent jours.

LA TEMPÊTE DES TROPIQUES indique que les avocats de Vital Kamerhe saluent la «réparation» de l’injustice, une opinion déplore la continuité l’impunité. 

Et à Congo Nouveau de s'interroger s'il s'agit d'un  acquittement politique avec la présidentielle 2023 en ligne de mire. Pour s'en convaincre, le trihebdomadaire rappelle la déclaration de Tshisekedi face à la presse locale en juin 2021 se disant "convaincu que Kamerhe jouera encore un rôle dans ce pays".

AfricaNews n'hésite pas à saluer " grand retour du Phoenix de l’Union pour la nation congolaise -UNC" sur la scène politique. 

De quoi pousser L'Avenir à épiloguer sur la suite de la carrière de VK et de rappeler que conformément à l’accord portant création de CACH signé à Nairobi, Vital Kamerhe est bien placé pour être le dauphin de l’actuel chef de l’Etat aux élections de 2023. Une hypothèse qui risquera de ne pas tenir, tempère le journal, d’autant plus que Félix Tshisekedi considèrerait le deuxième mandat pour parachever les projets initiés au cours de son premier mandat. 

"A quoi aura servi ce procès surmédiatisé ?", s'interroge Forum des As qui estime que l'Etat congolais est en droit de leur (Kamerhe et ses co-accusés) payer des dommages et intérêts pour "action téméraire et vexatoire".

Apparemment aussi déçu de cette nouvelle, EcoNews indique que c’est "tout le château de la lutte contre l’impunité qui s’écroule". C’est aussi, ajoute le tabloïd, l’énigme autour
du programme, dit des «100 jours», qui est définitivement enterré. 

Socrate Nsimba


24-Juin-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire