Maniema : les chefs de travaux et assistants déclenchent la grève

IMG
Les chefs de travaux, les assistants, les personnels administratif, technique et ouvrier des établissements publics de l’Enseignement supérieur et universitaire de la province du Maniema ont déclenché, le 2 août 2022, un mouvement de grève.

L’information a été rendue publique par le délégué du Syndicat national des chefs de travaux et assistants du Maniema, le chef de travaux Paul Kalambula Ndjiapanda. Ce dernier a fait savoir que le gouvernement n’arrive toujours pas à honorer les accords signés récemment pour l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles.


Le « gouvernement avait promis qu’au mois d’avril, il paiera toutes les nouvelles unités en commençant par le premier lot qui était de 4 630, Hélas ! Jusque-là, rien n’est fait », dénonce Paul Kalambula cité par Radiookapi.net. Ce dernier ajoute qu’en dépit de cela, il ne parvient pas à payer les chefs des travaux et assistants à leurs grades actuels. « Nous venons de le réaliser à la paie du mois de juillet. Et aussi il y a la fameuse circulaire 004 qui fait que les chefs de travaux ne soient pas promus. Présentement, nous avons beaucoup d’exigences face à notre bailleur. Aujourd’hui, nous constatons que trop c’est trop », a-t-il estimé.


Pour ces enseignants, les accords signés à l’Hôtel du gouvernement et à Bibwa ne sont évalués qu’à 2 % de leur application en ce qui concerne la province du Maniema. Ce qui les a poussés d’aller en grève.


Gisèle Mbuyi


(GM/DNK/Yes)


03-Août-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire