La revue de la presse kinoise de ce mardi 16 août 2022

IMG
Les assises du 42ème Sommet de la SADC prévues à Kinshasa, et l’arrivée sur le sol congolais des soldats burundais dans le cadre de la traque des groupes armés opérant à l’Est est le principal sur d’actualité ce jour dans les journaux parus à Kinshasa.

« Kinshasa accueille le 42ème sommet de la SADC ».  Ainsi, écrit L’AVENIR qui propose ce titre, le chef de l’Etat congolais va cumuler la présidence de la CEEAC et de la SADC.

Pour ce journal, c’est un honneur et une reconnaissance du leadership continental du Président Félix Tshisekedi qui a  dirigé en l’espace de deux ans, l’Union africaine, la CEAC et la SADC.

Dans  son article intitulé : « Les enjeux de la RDC à la tête de la SADC », LA REFERENCE PLUS indique que parmi les défis qui attendent   la gouvernance institutionnelle, congolaise, on peut citer  la santé, mais surtout les questions économiques, la sécurité maritime dans la Sous –région, la zone de libre-échange  en Afrique australe, laquelle doit être soutenue par la zone de libre-échange  échange continentale.

« Sommet de la SADC: plus de 15 chefs d’Etat et de gouvernement attendus à Kinshasa », confirme RADIO OKAPI. NET.

En attendant l'arrivée des Chefs d'Etat de la SADC le mercredi 17 août, plusieurs délégations ministérielles séjournent déjà à Kinshasa depuis plusieurs jours pour des travaux préparatoires de cette rencontre, signale ce média qui fixe en outre : « Les travaux proprement dits de ce 42eme sommet auront lieu le mercredi 17 août avec l'ouverture solennelle dans la Salle des Congrès et les travaux à huis clos dans la salle des banquets du Palais du peuple, spécialement aménagé pour garantir le bon déroulement des travaux entre chefs d'Etat ».

Toujours au sujet de cette rencontre de la SADC, FORUM DES AS aligne plusieurs articles. Parmi ceux-ci, il y a celui qui porte le titre : « RDC : pourquoi ne pas jouer la carte SADC ? »

Kinshasa devrait capitaliser la présence de la quinzaine de chefs d’Etat sur son sol pour plaider en vue d’un soutien réel face à l’agression rwandaise, comme il y a 25 ans, souhaite ce tabloïd qui alerte que  « Cette session se tient alors que l’armée rwandaise, sous couvert des terroristes du M23, occupe depuis deux mois, le 13 juin dernier, la localité de Bunagana dans la province du Nord-Kivu. Kinshasa est d’autant plus fondé à solliciter l’assistance de cette organisation sous régionale que la présence de l’armée rwandaise a été formellement actée par le groupe d’experts missionnés par les Nations Unies, estime ce journal qui relève par ailleurs : « Mutatis mutandis, le pays est dans le même cas de figure qu’il y a 25 ans lorsque la même SADC, à l’appel de Mzee Laurent-Désiré Kabila, avait volé au secours de l’un des pays membres, en l’occurrence la RDC, agressée par la coalition rwando-ougandaise à cette époque ».

Dans cet autre article paru sous le titre : « SADC : Sama Lukonde salue les résolutions de la réunion ministérielle», FORUM DES AS citant la CELLULE DE COMMUNICATION  DE LA PRIMATURE  écrit que «Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a remercié, ce dimanche 14 août 2022 à l’hôtel du Fleuve, les membres des gouvernements des 16 pays membres de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), à l’occasion de la clôture de la réunion ministérielle qui a connu la participation de près de 50 membres des gouvernements respectifs.

Signalons que le sommet des chefs d’Etat des pays membres de la SADC s’ouvre à Kinshasa, ce mercredi 17 août 2022, sommet à travers lequel le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo prendra les commandes de cette organisation sous-régionale, conclut-il.

A propos de l’arrivée sur le sol congolais des soldats burundais, LE POTENTIEL annonce : « EAC : des soldats burundais entrent officiellement en RDC ». Le contingent des Forces de défense du Burundi est arrivé, lundi 15 août 2022, en République démocratique du Congo, souligne ce journal qui précise par ailleurs : « Cantonnés au centre d’instruction de Luberizi, dans la province du Sud-Kivu, des militaires burundais sont venus dans le cadre de la mutualisation des forces militaires prônées par les chefs d’Etat de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC), pour traquer les groupes armés écumant l’Est de la RDC ».

« L’armée burundaise officiellement sur le sol congolais ? ». Cette interrogation est celui de L’AVENIR qui note que ce contingent burundais a pour mission de taquer tous les groupes armées étrangers et locaux afin, de restaurer la paix promis par le commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Toujours au sujet de l’arrivée des soldats burundais sur le sol congolais, LA REFERENCE PLUS titre : « Un contingent de l’armée burundaise déjà au Sud- Kivu ». Avec cet appui, estime notre confrère, les vaillants militaires des FARDC vont devoir multiplier des efforts pour bouter dehors les groupes armés et tenter, pourquoi pas, d’élargir le terrain des opérations jusqu’au Nord-Kivu où me village de Bunagana reste occupé par les rebelles du M 23 soutenus par l’armée rwandaise.

Boni Tsala


(BTT/PKF)


16-Août-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire