Revue de presse kinoise de ce vendredi 16 septembre 2022

IMG
La rentrée parlementaire au niveau de deux chambres du Parlement ainsi que le dépôt du projet de budget 2023 qui s'en est suivi a retenu l'attention des journaux parus ce matin à Kinshasa.

 Sama Lukonde propose 14, 6 milliards de dollars pour 2023, écrit AfricaNews de ce matin. D'après ce journal, ce chiffre représente une augmentation de près de 32% par rapport à 2022 où le budget était chiffré à près de 12 milliards de dollars. "Ce budget permettra d’accélérer la mise en œuvre du programme de développement local des 145 territoires et de doter la CENI des moyens de sa politique
pour organiser les scrutins dans les délais constitutionnels", note AfricaNews.

L'Avenir rappelle que le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a choisi la journée du 15 septembre 2022, qui correspond à la rentrée parlementaire, pour déposer le projet de budget pour l’exercice 2022.

ECONEWS, de son côté, reste convaincu que le projet de budget 2023 est celui de tous les enjeux pour plusieurs raisons parce que 2023 est la dernière année du mandat de Félix Tshisekedi, bien plus, l’année électorale au cours de laquelle le chef de l’Etat devra se présenter devant le peuple qui l’a élu en décembre 2018 pour la reddition des comptes.

Bref, fait savoir ce tabloïd, c’est dans le projet de budget de l’exercice 2023 que le président de la République devra consacrer toutes ses forces pour convaincre. Dans cet ultime combat, qui le mettra face à ses électeurs, souligne le confrère, il peut compter sur un homme : Sama Lukonde, son Premier ministre. En amenant devant le Parlement un projet de loi des finances 2023 évalué à plus de 14 milliards US - une première dans l’histoire de la RDC-, le Premier ministre donne au Chef de l’Etat de bons arguments pour donner un contenu à sa mandature. Avec le budget 2023, le Chef de l’Etat a, à sa portée, un instrument pour dissuader son électorat, pense ECONEWS.

La Prospérité, pour sa part, souligne que Sama Lukonde met le cap sur la sécurité, le social et les élections dans son budget de 2023. La consœur salue en même temps un pragmatisme du gouvernement Sama Lukonde qui, pour la deuxième année consécutive, respecte le délai constitutionnel pour le dépôt de ce projet de budget à l'Assemblée nationale.

Dido Nsapu


16-septembre-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire