Processus électoral : la CENI appelée à collaborer avec les partis politiques

IMG
En marge du cadre de concertation entre les partis politiques et CENI, la plateforme électorale de l'opposition républicaine a convié la centrale électorale à travailler en étroite collaboration avec les partis politiques.

La Ceni est appelée à mette en place un système de communication permanente, sur les différentes étapes et ses opérations, en vue de favoriser l'implication de la population sur ce processus.

« Nous de la Dypro nous saluons l'initiative de cadre de concertation entre les partis politiques et la CENI, ceci vient répondre aux préoccupations de la DYPRO, plateforme politique et électorale, de l'opposition républicaine, qui veut qu'il ait les élections apaisées, crédibles et inclusives et surtout dans le délai constitutionnelle, en 2023, mais aujourd'hui, qu'il est important de rappeler à l'opinion que la CENI doit plus communiquer.

Communiquer chaque mois sur les différentes  étapes et différentes opérations de la CENI, pour le peuple congolais puisse en approprier », dit la président de la ligue des jeunes de l'ANADEC.

Cependant, Joseph Mabiti plaide pour que la centrale électorale puisse donner la date du début des enrôlements des électeurs et la publication du calendrier électoral.

« Après avoir suivi la commande des différents matériels, pour les opérations de la CENI, après le test grand et nature dans certaines communes de la ville de Kinshasa, il est plus que temps que la CENI nous dise clairement, qu'elle nous donne une date pour le début de l'enrôlement, qui est l'une des plus importantes opérations dans le processus électoral , nous attendons une date de la qui va nous rassurer, entant que son partenaire et au peuple congolais », a martelé, Joseph Mabiti.

Par ailleurs, ce cadre de la Dypro invite la jeunesse à adhérer au sein de sa plateforme politique et électorale, qui est la Dynamique Progressiste, qui reste confiant pour les élections en 2023.

Raymond Okeseleke


(ROL/PKF)


27-septembre-2022

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire