OnuFemmes en atelier de formation des formateurs sur la faible participation des femmes en politique

IMG
Le but de la formation est de former des coachs qui travailleront plus tard avec les hauts cadres des partis politiques pour la relève des défis de participation politique des femmes et l’abolition de tous les obstacles.

OnuFemmes en collaboration avec le ministère du Genre a lancé, le mercredi 4  novembre 2020 la formation des formatrices dans le cadre du programme des champions du genre en politique.


Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence entre autres, quelques partis politiques, des officiels congolais, l’ambassadeur de Suède en Rdc, des membres de la société civile, du ministre en charge du Genre, de la représentante de l’Onu/Femme en Rdc…


Awa Seck Ndiaye, représentante de l’OnuFemme en Rdc  a indiqué qu’avec le lancement de cette formation, prévue en mars dernier et annulée en raison de la pandémie, le but de la formation est de former des coachs qui travailleront plus tard avec les hauts cadres des partis politiques pour la relève des défis de participation politique des femmes et l’abolition de tous les obstacles.


Il s’agira entre autres, d’accompagner les partis politiques à intégrer et promouvoir le genre, de former les femmes et les jeunes engagés en politique et de créer un cadre propice pour que ces influences exercent pleinement leurs fonctions.


La Directrice de cabinet du ministre du Genre a relevé l’importance que recouvrent ces assises.


L’étude sur la représentation et l’influence des femmes en politique en Rdc a bénéficié de l’apport intellectuel des formatrices de ce programme et financé par l’ambassadeur de suède en Rdc.


Gisèle Tshijuka


(GTM/PKF)


05-Novembre-2020

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire