Afrique du Sud : Marie Tumba Nzeza à l’écoute de la Diaspora congolaise de Cap Town

IMG
En séjour de travail à Cap Twon, au pays de Nelson Mandela, la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, s’est entretenue avec la communauté congolaise vivant en Afrique du Sud qui lui a soumis leurs préoccupations, selon un document de service de presse du ministère des Affaires étrangères.

Les Congolais vivant en Afrique du Sud ont des difficultés pour se procurer un passeport congolais qui se négocie à 400 USD, écrit le communiqué en citant aussi l’absence d’un consulat congolais à Cap Town et la demande formulée par ces Congolais relative à l’implication du Gouvernement de la RDC dans la libération de plus de 400 Congolais incarcérés dans les prisons sud-africaines qui, selon l’Agence congolaise de presse qui cite le communiqué, ils sont abandonnés à leur triste sort. Eu égard aux doléances des Congolais incarcérés, la volonté de plusieurs d’entre eux, est de rentrer au pays.


Pour sa part, la diplomate congolaise, Marie Tumba Nzeza, avec une oreille attentive, a pris bonne note de toutes ces requêtes avant de demander à tous les Congolais résidents au pays de Nelson Mandela de bannir toute forme d’antivaleur pour vivre en toute quiétude dans leur seconde patrie pour ceux qui souhaitent y rester et de regagner le pays pour ceux qui le veulent, a-t-telle parlé. Signalons par contre que ces échanges avec la ministre d’Etat et la Diaspora congolaise se sont déroulés en toute sérénité.


Il faut rappeler que le n°1 de la diplomatie congolaise a effectué une visite de travail à Cap Town en Afrique du Sud du 8 au 12 novembre dernier, sur invitation de son homologue sud-africaine des Relations Internationales et de la Coopération, Naledi Pandor.


Marie Tumba Nzeza a pris part à la réunion ministérielle entre la République démocratique du Congo et l’Afrique du Sud dans le cadre des consultations politiques sous le thème : « Renforcement de la coopération structurelle et multidimensionnelle pour un partenariat Sud-Sud mutuellement bénéfiques ».


Plusieurs dossiers d’intérêt commun ont été abordés au cours de cette réunion, entre autres : le barrage d’Inga, le retrait de la MONUSCO, de la Brigade d’intervention de la SADC, de l’immigration, de l’exemption des visas de passeports diplomatiques, de la présidence prochaine de la RDC à l’Union africaine.


Gisèle Mbuyi


(GM/DNK/Yes)


16-Novembre-2020

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire