RDC : son matériel de communication bloqué, l’UE abandonne sa mission d’observation électorale

IMG
D’après Africa Intelligence, cette décision est prise par Josep Borel, haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères. Pourtant, Malin Björk, patronne de cette mission d’observation électorale, avait annoncé une semaine plus tôt le déploiement des observateurs en RDC.

L’Union européenne a annulé sa Mission d’observation électorale (MOE). D’après des sources diplomatiques, cette mission n’a pas obtenu les autorisations des autorités congolaises pour acquérir et déployer du matériel de communication. Il s’agit essentiellement des valises satellitaires pour assurer la liaison entre les observateurs déployés dans le Congo profond et l’équipe de coordination à Kinshasa.

Le déploiement de ce matériel aurait été bloqué par l’Agence nationale des renseignements, d’après un média. Cet équipement allait aussi permettre à la mission d’observation de continuer à faire remonter les informations électorales, même en cas de coupure des moyens de communication en République démocratique du Congo.

Pour rappel, l’UE avait déployé le 6 novembre dernier une MOE. C’est la 3è depuis 2006. A terme, la MOE allait comprendre 13 analystes et 100 observateurs dont certains devaient se déployer dans 17 des 26 provinces. 

Dido Nsapu


29-Novembre-2023

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire