Félix Tshisekedi promet d’honorer le footballeur congolais du FC Rayon sport du Rwanda Héritier Luvumbu pour son geste héroïque à Kigali

IMG
Le chef de l’Etat envisage de récompenser le footballeur Héritier Luvumbu pour son geste héroïque dénonçant à Kigali l’agression congolaise par le Rwanda.

Le président de la République, Félix Tshisekedi a promis, lors du briefing spécial devant les journalistes, jeudi 22 février au studio Mama Angebi de la RTNC, d’honorer le footballeur congolais et joueur du FC Rayon sport du Rwanda, Héritier Luvumbu Nzinga pour son geste héroïque à Kigali, dénonçant l’agression de la RDC par le Rwanda.

«T out d’abord, pour notre compatriote Luvumbu, je devais le recevoir, avant de partir à Addis-Abeba, malheureusement cela n’a pas pu avoir lieu, j’avais suivi quasi en direct quand il est arrivé. Le ministre des Sports m’a appelé et j’ai eu une conversation avec lui. Je l’ai félicité et promis de l’honorer au nom de la République. Maintenant, c’est simplement une question d’agenda ».

Félix Tshisekedi a en outre souligné :

« J’ai aussi appelé quelqu’un que je connais même si je ne devais pas le dire- le président de l’AS Vclub mon ami et mon frère Amadou Diaby- je lui ai demandé expressément, président je ne veux rien entendre s’il faut que je paye et je payerais il  n’y a pas de problèmes, mais ce garçon c’est un valeureux soldat de la République il faut qu’il rentre dans Vclub, je ne sais si ton effectif est complet ou pas, tu le prends et je ne veux rien savoir. Alors il m’a dit d’ailleurs monsieur le président je vous annonce qu’il a bel et bien fait partie de Vclub à une certaine époque, j’ai décidé de le prendre ». Donc, a garanti le chef de l’Etat, côté boulot rassurez-vous qu’il a déjà un travail sûr ensuite je le verrai moi-même parce que j’ai vraiment envie de le féliciter à vive voix et surtout de lui donner une récompense au nom de la République ».


Le dimanche 12 février 2024 au Stade Amahoro de Kigali, cet attaquant qui a totalisé 10 buts dont 4 sur coup-franc direct en 9 rencontres dans la saison en cours, a placé sa main sur la bouche et son doigt sur la tempe pour dire : « On nous tue, et vous ne dites rien », lors de la rencontre entre son club et le FC Police (2-1) pour dénoncer l’agression  de la RDC par le Rwanda.

Et depuis lors, il était traqué par les services de sécurité de ce pays. C’est grâce à l’Ambassade de la RDC à Kigali qu’il a pu être exfiltré pour retourner sur la terre  de ses ancêtres.

Boni Tsala


23-Février-2024

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire