Nord-Kivu: 3 morts et 4 blessés après le bombardement par le M23 à Sake

IMG
Les rebelles du M23 ont tué 3 personnes et blessé 4 autres après avoir largué une bombe au quartier Mayusa, situé dans la cité de Sake, dans le territoire de Masisi, province du Nord-Kivu.

Les rebelles du M23 ont largué une bombe dans la nuit de jeudi 22 à vendredi 23 février au quartier Mayusa, situé dans la cité de Sake, dans le  territoire de Masisi, province du Nord-Kivu,  causant trois morts et quatre blessés graves.

Parmi les trois morts, on compte une mère et ses deux enfants. Après cette attaque, les rebelles du M23 ont essayé de trouver d’autres stratégies pour entrer dans la cité Sake en passant par la colline de Matcha.  Mais selon les témoins actuellement les rebelles ont été repoussés  et le calme est revenu grâce à l’offensive de l’armée loyaliste, de la SADC ainsi que de la MONUSCO.

Safi Meta


(SM/BT/Yes)


23-Février-2024

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire